LafargeHolcim

Utiliser les déchets plastiques comme source d’énergie contribue à protéger les mers

En 2018, LafargeHolcim a valorisé 52 millions de tonnes de déchets, soit 6% de plus que l’année précédente. Ce volume représente plus de dix fois la quantité de déchets que les ménages suisses produisent chaque année. L’entreprise compte ainsi parmi les plus importants valorisateurs de déchets au monde. Les efforts pour valoriser le plastique se sont également intensifiés afin d’éviter que les déchets ne se retrouvent dans la mer. Ce défi écologique majeur est activement relevé à la source avec des systèmes de collecte et de valorisation des déchets plastiques.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email
En 2018, LafargeHolcim a valorisé 52 millions de tonnes de déchets
Geocycle est la division mondiale de gestion des déchets de LafargeHolcim.

Sur les 52 millions de tonnes de déchets valorisés, plus de 11 millions de tonnes (10% de plus que l’année précédente) ont été utilisés par Geocycle, la division mondiale de gestion des déchets de LafargeHolcim. Ces déchets ont permis de remplacer des combustibles fossiles et des matières premières dans les cimenteries. Ce cycle ménage les ressources naturelles et réduit les émissions de gaz à effet de serre.

Arrêter le plastique avant qu’il finisse dans les océans

LafargeHolcim valorise de plus en plus de déchets plastiques dans le but de réduire le volume de plastique qui encombre les mers. En 2018, LafargeHolcim a valorisé environ 2 millions de tonnes de plastique dans ses cimenteries. Des programmes spéciaux de gestion des déchets ont été lancés au Mexique, en Égypte et au Maroc, où le volume des déchets plastiques qui se retrouvent dans la mer est particulièrement important. Dans ce contexte, Geocycle aide différentes communautés à améliorer la gestion des déchets ménagers. Il s’agit de l’un des moyens les plus efficaces d’empêcher le plastique de finir sa course dans les océans. Dans les trois pays mentionnés, LafargeHolcim met en place des systèmes de collecte et de valorisation de déchets particulièrement susceptibles de se retrouver dans les océans. L’entreprise concentre ses efforts sur l’implication du secteur informel, sur la sensibilisation des populations locales et sur le lancement d’un dialogue sur le cadre réglementaire.

En 2018, LafargeHolcim a valorisé 52 millions de tonnes de déchets.

LafargeHolcim boucle les cycles et apporte une contribution importante à la valorisation des déchets inutilisés

LafargeHolcim promeut l’économie circulaire dans toutes ses activités. Le co-processing est une technologie éprouvée utilisée par LafargeHolcim dans la plupart de ses usines à travers le monde pour valoriser l’énergie et utiliser des composants minéraux des déchets.

Contrairement aux méthodes conventionnelles de valorisation des déchets, il n’y a pas de résidus car les cendres sont intégrées dans le clinker de ciment. Geocycle coopère avec diverses industries pour pouvoir utiliser leurs déchets dans la production de ciment. Les déchets ne finissent pas dans des décharges ou des incinérateurs, mais sont valorisés de manière durable. En 2018, certaines usines LafargeHolcim avaient ainsi déjà remplacé plus de 90% de leurs combustibles fossiles.

Pour réduire la part de clinker dans son ciment, LafargeHolcim a par ailleurs utilisé 41 millions de tonnes de déchets provenant d’autres industries, notamment des scories provenant de la production d’acier et des cendres volantes provenant de la production d’électricité. En abaissant la part de clinker, LafargeHolcim peut réduire l’intensité en CO2 de la production de ciment.

LafargeHolcim promeut l’économie circulaire dans toutes ses activités.

Plus d'articles

Agenda 2030
L’eau propre et potable est un élément essentiel pour la santé et le bien-être. Aujourd’hui, plus de 91% de la population mondiale ont accès à l’eau potable. Et la situation générale s’améliore d’année en année.
Agenda 2030
Des progrès considérables ont été réalisés à l’échelle mondiale dans la lutte contre le travail des enfants. Ces 20 dernières années, celui-ci a diminué de moitié à travers le monde. L’ONU se propose, d’ici à 2025, de mettre un terme à toute forme de travail des enfants.
Agenda 2030
Pour le développement durable, le changement climatique est un défi majeur, un pro-blème qui exige des solutions à l’échelle du globe. L’ONU appelle ses États membres à prendre des mesures immédiates pour protéger le climat.
Logo-Schweizerkreuz

Le développement économique est le meilleur moyen de réduire la pauvreté.

Newsletter