Une mortalité infantile en baisse

3e objectif de l’ONU: promouvoir la santé et le bien-être

En 2020, 39,9 millions de personnes vivent avec le VIH. Quelque 200 millions de personnes contractent le paludisme chaque année. Aujourd’hui encore, ces maladies pouvant être évitées tuent, y compris de nombreux enfants. Le troisième objectif de l’ONU est de permettre à tous de vivre en bonne santé et de promouvoir le bien-être de tous à tout âge. Pour y parvenir, il est nécessaire de développer les systèmes de santé des pays pauvres.

En 1800, les conditions sanitaires étaient si mauvaises qu’en moyenne mondiale, 43% des nouveau-nés mouraient avant l’âge de 5 ans. En 1900, c’était un enfant sur trois, en 1940, un enfant sur quatre et, en 1985, un enfant sur dix. Au cours des dernières décennies, la mortalité a continué de reculer fortement. Selon les dernières données disponibles, 3,9% des enfants sont morts avant l’âge de 5 ans dans le monde en 2017. Cela ne représente plus qu’un enfant sur 25. 


La mortalité infantile baisse partout dans le monde

Fait particulièrement réjouissant, la mortalité infantile décline dans tous les pays. Au Brésil et en Chine, le nombre de décès d’enfants est aujourd’hui dix fois plus bas qu’il y a 40 ans. D’autres pays, en particulier africains, continuent d’afficher une mortalité infantile élevée. Mais ces pays enregistrent eux aussi des progrès. En Afrique subsaharienne, la mortalité infantile est en recul constant depuis 50 ans: elle touchait encore un enfant sur quatre dans les années 1960, contre moins d’un enfant sur dix aujourd’hui. Dans le monde entier, cette évolution positive s’est accélérée régulièrement au cours de la décennie écoulée sous l’action conjuguée d’une prospérité en hausse, de l’avancée de l’éducation et de l’amélioration de l’accès aux soins.

Un monde en progrès

Le recul de la mortalité infantile indique que le monde progresse et devient globalement plus sûr. Cette avancée résulte en particulier de l’amélioration de l’alimentation, de l’hygiène et de l’accès aux soins. Conformément aux objectifs de développement durable de l’ONU, la mortalité des enfants de moins de 5 ans doit être ramenée à moins de 25 pour 1000 naissances vivantes par an, et ce dans tous les pays.

Sources

Gapminder: https://www.gapminder.org/data/documentation/gd005/

Ourworldindata: https://ourworldindata.org/child-mortality

Plus d'articles

En 2015, quelque 730 millions de personnes vivaient dans une pauvreté extrême. Cela fait vraiment beaucoup de monde, mais c’est la moitié moins que dix ans plus tôt. Une
Agenda 2030
L’eau propre et potable est un élément essentiel pour la santé et le bien-être. Aujourd’hui, plus de 91% de la population mondiale ont accès à l’eau potable. Et la
Logo-Schweizerkreuz

Le développement économique est le meilleur moyen de réduire la pauvreté.

Newsletter

Nous utilisons des cookies pour personnaliser les contenus et annonces, pour proposer des fonctions liées aux réseaux sociaux et pour analyser l'utilisation du site internet. De plus, nous transmettons à nos partenaires dans les domaines des réseaux sociaux, de la publicité et de l'analyse, des informations sur l'utilisation du site. En poursuivant la navigation, vous acceptez les cookies.
Protection des données
Paramètres
Accepter tous les cookies
Ce site utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En utilisant ces services, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Protection des données
Paramètres
Accepter tous les cookies