La pauvreté recule

1er objectif de l’ONU: pas de pauvreté

Le premier objectif de l’Agenda 2030 est l’élimination de la pauvreté. Celle-ci suppose des moyens financiers pour l’aide dans les régions pauvres, mais aussi des projets tels que l’aménagement de systèmes d’irrigation. C’est ainsi que la vie quotidienne des personnes concernées peut être améliorée. 

En 1800, 85% de la population mondiale vivaient dans un dénuement extrême. Seule une toute petite élite jouissait d’un meilleur niveau de vie. La faim régnait partout dans le monde. L’eau courante était un luxe absolu. Le travail des enfants constituait la norme. Les médicaments étaient soit trop chers, soit inexistants. Les petites infections étaient, dès lors, souvent mortelles. Jusqu’en 1966, l’extrême pauvreté était tout sauf une exception: elle était la règle.

Les bienfaits de la croissance économique

Ce n’est que dans les années 1970 que les conditions de vie ont commencé à s’améliorer tout autour de la planète. L’extrême pauvreté s’est mise à reculer rapidement sous l’effet de la croissance économique. Depuis l’an 2000, elle a régressé comme jamais dans l’histoire de l’humanité. Rien qu’en Inde, les personnes vivant en dessous du seuil de pauvreté sont, en 2020, 270 millions de moins qu’en 2000. En Chine, cette population s’est réduite de 500 millions de personnes et en Amérique latine de 35 millions de personnes. 

Où en sommes-nous aujourd’hui?

Chaque jour, 192 000 personnes dans le monde passent au-dessus du seuil de pauvreté. La part de la population mondiale en situation d’extrême pauvreté n’est plus que de 10%, ce qui représente 730 millions de personnes environ. C’est encore beaucoup. La lutte contre l’extrême pauvreté doit donc rester une priorité absolue. Ses instruments privilégiés sont la paix, l’éducation, les soins médicaux de base, l’électricité, l’eau potable, les contraceptifs et les micro-crédits, qui dynamisent l’économie locale. L’objectif reste celui-ci: éradiquer la pauvreté en tant que cause de souffrance humaine. 

Sources

Rosling, Hans (2018). Factfullness, pp. 32 ss.

Données de 1800 à 1980: Bourguignon et Morrisson (2002). Inequality Among World Citizens: 1820–1992. Dans l’American Economic Review 92(4), pp. 727–748

Données de 1981 à 2015: Banque mondiale, PovCal Net (base de données): iresearch.worldbank.org/PovcalNet/

Plus d'articles

Agenda 2030
L’eau propre et potable est un élément essentiel pour la santé et le bien-être. Aujourd’hui, plus de 91% de la population mondiale ont accès à l’eau potable. Et la
En 2015, quelque 730 millions de personnes vivaient dans une pauvreté extrême. Cela fait vraiment beaucoup de monde, mais c’est la moitié moins que dix ans plus tôt. Une
Logo-Schweizerkreuz

Le développement économique est le meilleur moyen de réduire la pauvreté.

Newsletter

Nous utilisons des cookies pour personnaliser les contenus et annonces, pour proposer des fonctions liées aux réseaux sociaux et pour analyser l'utilisation du site internet. De plus, nous transmettons à nos partenaires dans les domaines des réseaux sociaux, de la publicité et de l'analyse, des informations sur l'utilisation du site. En poursuivant la navigation, vous acceptez les cookies.
Protection des données
Paramètres
Accepter tous les cookies
Ce site utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En utilisant ces services, vous acceptez l'utilisation de cookies.
Protection des données
Paramètres
Accepter tous les cookies